25 novembre 1965 : Accession à la magistrature suprême de Joseph-Désiré Mobutu

image_pdfimage_print
edf

Le 25 novembre 1965, le lieutenant général Mobutu montre à la presse le texte de la proclamation que le haut commandement militaire des Forces armées a rédigée au cours de la nuit. Le haut commandement a décidé de lui confier les prérogatives constitutionnelles de chef de l’Etat. A droite du nouveau président, on reconnait les généraux Bangala et Bobozo.

Dès le lendemain de son accession à la magistrature suprême, le président Mobutu va expliquer le programme de redressement national que l’Armée a décidé d’appliquer dans la nouvelle République.

Source : Mobutu Maréchal du Zaïre, « Les contemporains » Les Editions j.d.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.