Nouveau siège central de l’Office des Étrangers à Bruxelles

image_pdfimage_print

Koen Geens, Ministre de la Justice en charge de la Régie des Bâtiments: « Il est très important pour l’Etat fédéral de construire et rénover des bâtiments d’une manière respectueuse de l’environnement. C’est pourquoi ici nous avons investi sur des mesures d’économie d’énergie. Les doubles vitrages avec un couloir d’air permettent de conserver plus de chaleur en hiver lorsque le chauffage fonctionne, tandis qu’en été, ils empêchent une partie de la chaleur d’entrer. Depuis 2013, les Services publics fédéraux utilisent l’électricité renouvelable. La Régie des Bâtiments démontre ainsi qu’elle fait de son mieux pour s’engager pour le climat. »

De janvier à novembre 2018, la Régie des Bâtiments a effectué des travaux dans le bâtiment. Celui-ci comporte douze étages, un rez-de-chaussée et trois sous-sols. Si les travaux des différents étages consistaient essentiellement à l’aménagement et les finitions pour le passage en new ways of working, les sous-sols et le rez-de-chaussée ont quant à eux subis de plus importants travaux : gros œuvre et démontage des installations électriques, de chauffage et d’HVAC.

Le premier sous-sol a été aménagé pour servir d’entrée réservée aux demandeurs d’asile et contient une grande salle d’attente. Elle bénéficie de toutes les facilités nécessaires : des sanitaires, un espace de jeux pour les enfants, un fumoir, un local pour les bagages, une salle de contrôle ainsi qu’un système de dispatching et de scanning. Le tout étant accessible aux personnes à mobilité réduite.
 

La Régie des Bâtiments, le gestionnaire immobilier de l’État fédéral, est intervenue en qualité de maître de l’ouvrage de ce projet. Dès cette attribution de marché, il y avait un défi de taille : les travaux devaient absolument être terminés pour le mois d’octobre 2018 afin de laisser le temps au personnel de l’Office des Etrangers de pouvoir emménager dans leurs nouveaux locaux.

Un bâtiment accessible pour tous

En concertation avec, entre autres, la Ligue Braille, la Régie des Bâtiments a étudié l’aménagement du bâtiment pour les personnes aveugles et malvoyantes. De plus, le bâtiment a également été conçu pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite : absence de marches, largeur de portes et clinches adaptées, signalisation podotactiles, etc. L’étude du projet a intégré ces contraintes de sorte à augmenter l’accessibilité aux différentes déficiences.

Un bâtiment éco-dynamique

Le bâtiment Pachéco a été réaménagé de manière éco-dynamique. C’est-à-dire que l’occupation des espaces est optimisée, mais aussi que la consommation énergétique du bâtiment est réduite. Le confort des utilisateurs était également central au projet. Il a été optimisé grâce aux apports de lumière naturelle, la qualité de l’air intérieur et une acoustique maîtrisée.

Source : www.regiedesbatiments.be

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils