Nyoka Longo : La musique, c’est ma vie et je ne consulte pas les astres pour me prononcer sur mon avenir.

image_pdfimage_print

Ce vendredi 30 Décembre, à la veille de l’année nouvelle, le président de l’Orchestre Zaiko Langa Langa, nous citons NYOKA LONGO Jossart  a accordé une interview au Magazine C-retro-actuel  à l’occasion des fêtes de fin d’année afin de présenter ses vœux à ses fanatiques et nous expliquer les raisons de leur séjour prolongé en Europe, afin de  dissiper tout mal entendu au sujet de leur retour au pays et de son avenir personnel.

 Sur le bilan de l’orchestre, ce dernier se porte à merveille et leurs diverses prestations sont une réussite, les musiciens donnent le meilleur d’eux mêmes pour rester au plus haut niveau de l’estime de leurs fans et des jeunes fans à venir.

CRA : Bonjour Monsieur NYOKA LONGO, nous vous remercions pour le temps d’interview que vous nous accordez, et nous en profitons pour vous présenter les vœux les meilleurs pour 2006.

Nyoka Longo : Après un moment de silence…merci à vous de même.

CRA : Que pouvez-vous souhaiter à vos mélomanes en cette période de fêtes ?

N.L. : Beaucoup de bonheur et surtout la paix au Congo et en Afrique en général vu tout ce qui s’y passe

CRA : Qu’attendez-vous du point de vue professionnel  de cette année nouvelle ?

N.L. : J’attends qu’il y ait une vraie politique culturelle au niveau du Parlement, que les artistes soient protégés ainsi que leurs œuvres et enfin que nos mélomanes trouvent toujours leur plaisir dans notre travail.

CRA : Quelles sont les raisons de votre long  séjour en Europe et pensez-vous avoir atteint vos objectifs?

N.L. : Je crois au départ de Kinshasa, nous n’avions pas prévu une tournée de plus de trois ans, cette tournée s’est prolongée vu les circonstances trouvées sur place en Europe.

La conclusion ne peut pas être tenu  sur les objectifs atteints ou pas, mais nous attendons la fin de la tournée pour conclure à ce sujet.

CRA : Le grand sujet de conversation dans le milieu Congolais ces jours-ci, est sur votre retour tant attendu de manière inespéré au pays de nos ancêtres qui est la RDC.

Certains parlent du 15 Janvier 2006 et pourtant nous savons  via votre site que vous avez encore un  concert le 21 janvier 2006 à Gand, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

N.L. : Sourire, jamais Zaiko n’a annoncé son retour pour le 15 janvier 2006. Ni  mon aîné Lutumba Simaro n’a fait de telle déclaration à la presse ; Zaiko possède son site officiel où sera annoncée la date de son retour pour Kinshasa. Nous attendons nos outils de travail qui sont nos instruments musicaux.

CRA : Pourriez-vous nous parler de votre actualité, un album en vue … ?

N.L. : Oui, l’Orchestre a un album en vue qui contiendra plus ou moins 7 titres. Nous débuterons les travaux la semaine prochaine.

CRA : Le poids de l’âge commence à montrer ces premiers signes. Comment voyez-vous votre avenir et celui de vos collègues (Evoloko, Wemba, Lita Bembo, pour ne citer qu’eux) dans  les années avenir sur le plan social, musical et  plan économique ? Vu que vous avancez tout doucement vers la soixantaine ?

N.L. : Qu’entendez-vous par le poids de l’âge … (Soupir !)… L’avenir dépend de la grâce que Dieu fera en ce temps là. La musique c’est ma vie, je ne consulte pas les astres pour me prononcer sur mon avenir. Si vous voulez sous entendre si j’arrêterai la musique, au moment venu, je vous le ferai savoir…rire !!

Quant à mes confrères, ils ont l’âge pour pouvoir répondre à cette question.

CRA : Songeriez-vous par exemple à changer de rythme, votre style de music, (dans le style salsa, Tito Puentes…), vu l’âge qui ne vous fait pas un cadeau et le NGWASUMA ne vous le rendra pas toujours ?

CRA : Je suis désolé mais la musique Congolaise, est une musique moderne. Franco, Tabu Ley, Ndombe ont dansé du bouché et de nos jours Tabu Ley le danse encore ainsi que ces fans.

Le jazz, le rock… se dansent  jusqu’aujourd’hui et pourtant ça date d’avant le 19ème siècle. Ce qui revient à dire que le « Nguasuma » est une continuité, par rapport à la culture Congolaise.

CRA : Merci à vous et surtout une bonne et heureuse année 2006 !!!!

Propos recueillis par l’équipe c-retro-actuel magazine © c-retro-actuel magazine – 2005

c-rétro-actuel N°8, Décembre 2005 – Janvier 2005  ©C-Rétro-Actuel  2005

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.