Congo-Brazzaville : Accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités

image_pdfimage_print

Signature, ce samedi 23 décembre 2017, à Kinkala, chef-lieu du département du Pool, d’un accord de cessez-le-feu entre le gouvernement de la République du Congo et les représentants du révérend pasteur Ntumi.

L’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités enjoint notamment de faciliter le ramassage des armes détenues par les ex-combattants, en vue de leur remise à la Commission et aux institutions habilitées. De ne créer aucune entrave à tout processus conduisant:
– au rétablissement de l’autorité de l’état dans le Pool;
– à la libre circulation des personnes, des biens et des services dans ledit département, notamment sur les rails, les routes nationales et secondaires;
– au déploiement de la Force Publique dans le Pool. Pour sa part, le gouvernement s’engage à garantir : la sérénité, l’application et le parachèvement du processus de paix. Il est prévu la mise en place d’une commission ad hoc mixte paritaire, pour veiller à la poursuite du processus de paix et à l’application stricte du présent accord. Le processus démobilisation, de réinsertion professionnelle, sociale et économique des ex-combattants se fera après le ramassage des armes.

L’accord prévoit également l’allégement progressif du dispositif militaire sous le contrôle de la commission ad hoc mixte paritaire, dans les zones de conflit, la réinstallation des populations dans leurs localités d’origine, la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le Pool.

Pour le gouvernement
le ministre de l’intérieur et Par ordre. Le Conseiller à la sécurité, François Nde.

Pour le révérend pasteur Ntumi et Par ordre. Son représentant, Jean Gustave N’Tondo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils