La secrétaire d’État à la Lutte contre la pauvreté, Zuhal Demir, lance un appel à projets dans le but d’augmenter l’accès au sport et à la culture des personnes en situation de pauvreté. Une initiative prise en collaboration avec la Loterie nationale.

image_pdfimage_print

Bruxelles, 11 juin 2018. Avec le lancement de cet appel à projets visant à augmenter l’accès au sport et à la culture des personnes se trouvant en situation de pauvreté, dont le budget se monte à 1 600 000 €, un financement de la Loterie nationale a été débloqué.

Cet appel vient en soutien de nouvelles initiatives qui encouragent les personnes touchées par la pauvreté à participer à des activités sportives ou à des initiatives culturelles. En effet, trop souvent, force est de constater que ce public ne trouve pas la voie des associations sportives ou de jeunesse ou encore des centres culturels. Il est certes évident que l’aspect financier joue un rôle dans la sous-représentation des personnes touchées par la pauvreté au sein de ces activités, mais des facteurs sociaux et culturels contribuent, eux aussi, à réduire leur participation.

Avec cette initiative, les organisations sont encouragées à introduire des propositions devant faire d’une participation à la vie sportive et culturelle un moyen de favoriser la cohésion sociale. Par ailleurs, cela permettra également d’augmenter la visibilité et l’accès de l’offre sportive et culturelle.

Zuhal Demir: « Le sport et le mouvement, ça n’est pas bénéfique uniquement parce que cela représente un mode de vie sain, mais également parce que cela favorise la confiance en soi, ce dont manquent souvent les enfants se trouvant dans des situations de pauvreté. La participation à la vie culturelle permet d’éviter le sentiment d’exclusion. Une participation active à la société est essentielle pour rompre l’isolement social. ».

Cet appel à projets est une initiative lancée conjointement avec la ministre du Budget, chargée de la Loterie nationale, Madame Sophie Wilmès. Pour elle, cette initiative illustre parfaitement le fonctionnement de la Loterie nationale depuis quelques années : « Tous les ans, la Loterie nationale soutient des centaines de projets sociaux, culturels, scientifiques, sportifs ou humanitaires. C’est une opportunité. Et nous constatons, aujourd’hui encore, avec un tel appel à projets se concentrant sur les personnes les plus pauvres, que ce bienfaiteur public représente une véritable plus-value pour la société belge».

Les ministres de l’Emploi, des Affaires sociales et de l’Intégration sociale apportent également leur pierre à l’édifice.

Grâce à cette collaboration interministérielle, les perspectives des projets peuvent être multiples : pauvreté, intégration sociale, famille, affaires sociales, emploi et/ou politique relative aux personnes touchées par un handicap.

Par Jan De Coninck/presscenter.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.